Investir en se faisant plaisir c’est s’offrir un cadre d’investissement idyllique.

item-1

Investissez malin, investissez dans le vin.

L’investissement dans le vin est, avant tout, un investissement plaisir. Un principe qui peut paraître contradictoire mais qui est tout à fait possible avec le vin. En effet, le vin dispose des beaux atouts dont la passion, la convivialité et le partage. Un placement plaisir qui se bonifie avec le temps. Et pour gagner en rentabilité, les professionnels conseillent d’investir sur un plus long terme s’étalant sur au moins 4 à 5 années.

La cote des grands vins est montée.

Tandis que le CAC a chuté, par exemple, en 2013, la cote des grands vins n’a pas subi de secousse, et a même grimpé de presque 70%. Le fait est que les propriétaires des grands crûs ont gagné 50% de bénéfices au cours des années précédentes. Les grands millésimes sont les plus prisées des consommateurs, surtout les vins rouges.

Une demande de vin en croissance : haut rendement en perspective.

Le marché du vin (rare et cher) est en pleine croissance. La demande en vin ne cesse d’augmenter. Le marché national reste au beau fixe et le marché international s’élargit énormément. La chine, par exemple, en devenant un pays riche et possédant une classe moyenne importante consomme énormément de bouteilles de vin. Ainsi, la passion du vin s’internationalise et les amateurs de bons vins sont en hausse. C’est un marché où la crise n’est pas ressentie.

Fiscalité avantageuse

Le placement dans le vin vise surtout le long terme. Activité continue, le placement dans le vin rapporte beaucoup et garantit un avantage considérable grâce à la déduction fiscale. Vos ventes ne sont pas soumises à l’impôt ni aux prélèvements sociaux dès lors que le montant de chaque cession ne dépasse pas 5.000 euros.

item-1

Contactez-nous

Besoin d’un conseil ? D’une assistance ?

Ecrivez-nous et recevez des informations importantes sur le marché du vin.